Public writer, one of France’s oldest professions !

Public writer, one of France’s oldest professions ! Oui, chez Plume et Buvard, nous sommes fiers d’exercer l’un des plus vieux métiers du monde !

Si en plus, c’est rele­vé par le Wall Street Journal, qui cite à l’appui de sa démons­tra­tion une écri­vain public diplô­mée de la licence pro­fes­sion­nelle, on ne va pas bou­der notre plai­sir…

Le Wall Street Journal parle de l’écrivain public (public wri­ter en anglais), comme l’autre plus vieux métier du monde, hum, hum… Effectivement, celui-​là aide plu­tôt ceux qui ont per­du leurs mots… L’honneur est sauf !

Il cite entre autres inter­ve­nants Sarah Wohlgemuth, diplô­mée de la licence pro­fes­sion­nelle, pro­mo­tion 2005–2006, qui enseigne aujourd’hui dans le cur­sus de la licence.

Munissez-​vous d’un bon dic­tion­naire d’anglais et reli­sez One of France’s oldest pro­fes­sions – No, not that one – rescues those at a loss for words, l’article de Michael Hickins paru dans le Wall Street Journal le 1er octobre 2011.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.