Public writer, one of France’s oldest professions !

Public writer, one of France’s oldest professions ! Oui, chez Plume et Buvard, nous sommes fiers d’exercer l’un des plus vieux métiers du monde !

Si en plus, c’est rele­vé par le Wall Street Journal, qui cite à l’appui de sa démons­tra­tion une écri­vain public diplô­mée de la licence pro­fes­sion­nelle, on ne va pas bou­der notre plaisir…

Le Wall Street Journal parle de l’écrivain public (public wri­ter en anglais), comme l’autre plus vieux métier du monde, hum, hum… Effectivement, celui-​là aide plu­tôt ceux qui ont per­du leurs mots… L’honneur est sauf !

Il cite entre autres inter­ve­nants Sarah Wohlgemuth, diplô­mée de la licence pro­fes­sion­nelle, pro­mo­tion 2005–2006, qui enseigne aujourd’hui dans le cur­sus de la licence.

Munissez-​vous d’un bon dic­tion­naire d’anglais et reli­sez One of France’s oldest pro­fes­sions – No, not that one – rescues those at a loss for words, l’article de Michael Hickins paru dans le Wall Street Journal le 1er octobre 2011.