Projet de recensement des écrivains publics

Plume et Buvard lance un projet de recensement des écrivains publics de France.

  • Combien d’écrivains publics aujourd’hui en France ?

De temps à autre parais­sent dans les médias des chif­fres sur le nom­bre des écri­vains publics qui exer­ce­raient en France, sans qu’on sache jamais d’où ils éma­nent. Le métier, non règle­menté, ne béné­fi­cie pas d’un code APE dédié, les sta­tis­ti­ques fia­bles font défaut. De plus, le métier est exercé à la fois par des sala­riés et des indé­pen­dants – et de nom­breux béné­vo­les.

  • Un pro­jet « État des lieux » de la pro­fes­sion pour recen­ser les écri­vains publics

Perçu comme une néces­sité, le pro­jet d’état des lieux est un pro­jet de lon­gue haleine. Il néces­site la par­ti­ci­pa­tion active des écri­vains publics.

Certains élé­ments sta­tis­ti­ques exis­tent déjà, il s’agit de les col­lec­ter. Par exem­ple, le direc­teur adjoint du pôle de res­sour­ces du Val d’Oise (95) a informé Plume et Buvard que la Fédération des cen­tres sociaux du Val d’Oise a réa­lisé un état des lieux à par­tir de leurs inter­ve­nants – dont les écri­vains publics, il tient à dis­po­si­tion les résul­tats com­mu­ni­qués. Il est prêt à contac­ter les chefs de pro­jets des contrats urbains de cohé­sion sociale (CUCS) afin d’obtenir des don­nées sur le dépar­te­ment.

La réa­li­sa­tion d’un annuaire des écri­vains publics diplô­més et d’une liste des anciens étu­diants de la licence pro­fes­sion­nelle est un des élé­ments de ce recen­se­ment.

À l’image de la com­po­si­tion de tou­tes les pro­mo­tions de la licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public, l’association Plume et Buvard veut repré­sen­ter la plu­ra­lité du métier, des sala­riés du sec­teur social des com­mu­nau­tés ter­ri­to­ria­les aux écri­vains publics et conseils en écri­ture indé­pen­dants du sec­teur libé­ral. Plume et Buvard entend don­ner à cha­cun sa place, dans l’harmonie et le res­pect mutuel.

Afin de réa­li­ser ce recen­se­ment des écri­vains publics et pour pour­sui­vre effi­ca­ce­ment ce pro­jet, l’association a besoin de tou­tes les bon­nes volon­tés et d’un sou­tien métho­do­lo­gi­que. Nous sou­hai­tons à cet effet pren­dre contact avec un ou plu­sieurs « expert(s) » pour défi­nir une métho­do­lo­gie adé­quate, contac­ter les par­te­nai­res, coor­don­ner cette action.

Plume & Buvard

Administrateur et webmestre principal du site

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 29 novembre 2015

    […] un « État des lieux » de la pro­fes­sion d’écrivain public ; cet état des lieux pro­pose de recen­ser les écri­vains publics et de géné­rer des sta­tis­ti­ques fia­bles, de mon­trer la diver­sité du métier et des écri­vains […]

  2. 12 avril 2016

    […] un état des lieux de la pro­fes­sion d’écrivain public ; cet état des lieux pro­pose de recen­ser les écri­vains publics et de géné­rer des sta­tis­tiques fia­bles, de mon­trer la diver­sité du métier et des […]

  3. 14 avril 2016

    […] 2009 de la licence pro­fes­sion­nelle d’écrivain public et s’inscrivent dans le pro­jet de recen­se­ment des écri­vains publics […]