L’annuaire des écrivains publics diplômés de la Sorbonne Nouvelle

Vous recher­chez un écri­vain public, un conseil en écri­ture, un bio­graphe ?

L’exercice du métier d’écrivain public n’est pas régle­men­té. N’importe qui peut aujourd’hui se décla­rer écri­vain public, sans avoir reçu la moindre for­ma­tion à ce métier. C’est la rai­son pour laquelle nous vous pro­po­sons cet annuaire des écri­vains publics pro­fes­sion­nels, diplô­més de la licence pro­fes­sion­nelle de la Sorbonne Nouvelle et membres de Plume et Buvard ; ils adhèrent à la charte de déon­to­lo­gie de Plume et Buvard. Cet annuaire garan­tit au public concer­né – col­lec­ti­vi­tés, per­sonnes pri­vées, entre­prises – l’intervention d’un pro­fes­sion­nel de l’écrit qua­li­fié.

À par­tir du moment où l’écrivain public ouvre sa porte pour accueillir la per­sonne qui le sol­li­cite, il se place dans une situa­tion et un objec­tif à atteindre. Pour y arri­ver, il doit mettre en œuvre à la fois une façon d’être dans la rela­tion, qui va mettre en confiance, dès le début de l’entretien, la per­sonne qui requiert ses ser­vices, et un savoir‐​faire pro­fes­sion­nel et tech­nique qui va nor­ma­le­ment abou­tir au résul­tat tan­gible escomp­té par cette per­sonne, la rai­son effec­tive de sa venue, la pro­duc­tion écrite en elle‐​même.

Or les deux font appel à des savoirs appris. L’écrivain public qui n’en tien­drait pas compte et pen­se­rait qu’il suf­fit d’avoir des apti­tudes rédac­tion­nelles et des qua­li­tés d’écoute, n’aurait qu’une vision par­tielle du métier et s’exposerait sans doute à une décon­ve­nue, en prise avec cette réa­li­té sociale poin­tée par les écri­vains publics en exer­cice. Et quelle décon­ve­nue aus­si pour son usa­ger ou son client…

Faire appel à un écri­vain public diplô­mé, pro­fes­sion­nel for­mé et expé­ri­men­té, est un gage de confiance et de sérieux. La Licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle et pri­vée – Écrivain public de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 pré­pare depuis 2001 des pro­fes­sion­nels de l’écriture plu­ra­listes – plu­ra­li­té des pro­fils, des par­cours, des com­pé­tences, des moti­va­tions, des pres­ta­tions… C’est le seul diplôme natio­nal se rap­por­tant au métier.

Vous trou­ve­rez à coup sûr dans cet annuaire des écri­vains publics le pro­fes­sion­nel qui sau­ra accom­pa­gner et faire abou­tir votre pro­jet.

Vous êtes diplô­mé de la Licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle et pri­vée – Écrivain public. Vous sou­hai­tez figu­rer sur l’annuaire.

Plume et Buvard met ce ser­vice d’annuaire à dis­po­si­tion de ses adhé­rents qui en font la demande.

Contactez‐​nous : contact@​plumeetbuvard.​org
ou renvoyez‐​nous ce bul­le­tin d’adhésion.

Cet annuaire réper­to­rie exclu­si­ve­ment des écri­vains publics diplô­més de la licence pro­fes­sion­nelle de la Sorbonne Nouvelle Paris 3.

CONSULTER L’ANNUAIRE

11 thoughts on “L’annuaire des écrivains publics diplômés de la Sorbonne Nouvelle”

  1. Bonjour !

    Ancienne de la pro­mo 2003/​2004, ins­tal­lée écri­vain public depuis 6 ans, je serais ravie et fière de figu­rer dans l’annuaire de Plume&Buvard… Je garde un sou­ve­nir ému de mon année de licence qui m’a per­mis de nouer quelques solides ami­tiés.
    Seul, mon éloi­gne­ment de Paris me limite pour vous rejoindre lors de vos réjouis­sances…
    Bonne pro­mo, chers futurs col­lègues !
    Mireille LOQUAIS

  2. Bonjour à tous !
    Super « reloo­kage » pour le site, bra­vo ! Je serai très cer­tai­ne­ment des vôtres pour le dîner inter‐​promo, pro­mis, je vais essayer de ne pas oublier cette année !! J’attends donc la confir­ma­tion de la date, et je repren­drai mon adhé­sion à cette occa­sion. Bon cou­rage à toutes et tous !
    Amicalement,
    Sandra

  3. Bonjour,

    Je suis licen­ciée de la pro­mo 2010. Vous trou­ve­rez ci‐​dessous mes coor­don­nées pour paru­tion dans l’annuaire :

    (Données per­son­nelles sup­pri­mées, NDLR)

    Cordialement,

    Lanto Ralalaonirina

  4. Merci pour vos encou­ra­ge­ments à l’occasion de cette ren­trée. Merci éga­le­ment à Olivier et Viviane avec les­quels j’ai déjà échan­gé au moment des épreuves de sélec­tion. Et mer­ci pour cette super idée de dîner inter­pro­mos. A bien­tôt, Catherine

  5. Je sou­haite figu­rer sur l’annuaire, par contre, je ne peux me pré­va­loir d’exercer aujourd’hui une acti­vi­té d’écrivain public.
    Après avoir ten­té de per­cer en tant qu’EP social puis bifur­qué sur la for­ma­tion lin­guis­tique (FLE, illet­trisme), je suis aujourd’hui formatrice/​conseillère en inser­tion pro­fes­sion­nelle (hé oui, les alés des contrats…)

  6. Bonjour,
    Je suis diplô­mée de la pre­mière pro­mo mise en place.
    J’aimerais effec­ti­ve­ment retrou­ver des per­sonnes avec qui j’ai pas­sé l’année 2001 /​2002, et décou­vrir les nou­veaux ; j’imagine que le pro­gramme doit être assez dif­fé­rent de ce que j’ai pu connaître.
    Mon sou­ci, j’habite à Melun et je suis sans emploi actuel­le­ment ; mon bud­get est donc plus que très ser­ré.
    L’idée des res­tos est très sym­pa.
    Je sou­haite m’inscrire sur l’annuaire.
    Au plai­sir de vous lire
    Cordialement
    Nadine GERS

  7. Bonjour,
    Je fai­sais par­tie de la pro­mo 2003–2004 de la licence pro. Exilée en pro­vince, j’exerce pour l’instant plus la fonc­tion de maman que celle d’écrivain public. Mon der­nier emploi en tant qu’écrivain public date de 2009… mais l’aventure n’est pas ter­mi­née, du moins je l’espère !
    Merci en tout cas pour votre sol­li­ci­ta­tion, longue vie à l’association !

    Caroline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.