Depuis 2001, la licence professionnelle Écrivain public a évolué et s’est adaptée au marché du travail

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle Paris 3 est née en 2001 ; elle a depuis fait évo­luer ses ensei­gne­ments et ses objec­tifs pour s’adapter au mar­ché du travail.

Les débuts de la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle en 2001

Dès 2001, la for­ma­tion a été conçue pour répondre à un éven­tail d’emplois, pro­fes­sions libé­rales, mais aus­si, simul­ta­né­ment, aux emplois offerts par les orga­nismes sociaux, les municipalités…

Les étu­diants pou­vaient se por­ter can­di­dat à la nou­velle caté­go­rie de la fonc­tion publique ter­ri­to­riale pour y exer­cer le métier d’ écri­vain public. Le volet « bio­graphe » a aus­si été déve­lop­pé dès les débuts de la formation.

Lire l’article : Monsieur Henri Béhar parle de la créa­tion du diplôme d’ écri­vain public.

La licence pro­fes­sion­nelle de la Sorbonne Nouvelle a évo­lué pour répondre aux besoin du mar­ché du travail

Aujourd’hui, dans le contexte d’une poli­tique géné­rale de réduc­tion des effec­tifs et des bud­gets de la fonc­tion publique et des orga­nismes assu­rant des mis­sions de ser­vice public, l’ écri­vain public a diver­si­fié son offre, élar­gi le cadre de ses usa­gers. La licence pro­fes­sion­nelle a adap­té son pro­gramme péda­go­gique. L’intitulé a chan­gé pour mieux reflé­ter la réa­li­té du métier.

La licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public – Assistant en démarches admi­nis­tra­tives et en écri­tures pri­vées devient en 2009–2010 licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public.

La licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle aujourd’hui, seul diplôme natio­nal d’ écri­vain public

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public est le seul diplôme natio­nal d’ écri­vain public à ce jour. Délivrée par l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, elle est héber­gée par le dépar­te­ment de Médiation cultu­relle de l’unité de for­ma­tion et de recherche Arts & Médias. Ce dépar­te­ment four­nit le cadre admi­nis­tra­tif de son orga­ni­sa­tion et les res­sources humaines et matérielles.

Organisée sur 28 semaines de for­ma­tion, forte d’une spé­ci­fi­ci­té propre aux licences pro­fes­sion­nelles [Lire sur Plume & Buvard : Qu’est-ce qu’une licence pro­fes­sion­nelle ?], la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle s’articule autour d’axes com­plé­men­taires : un ensei­gne­ment magis­tral théo­rique, des ate­liers pra­tiques, des contacts avec des pro­fes­sion­nels, l’action de ter­rain au cours d’un ou de plu­sieurs stages.

L’équipe péda­go­gique est com­po­sée de dix pro­fes­sion­nels (avo­cat, média­teur social, écri­vain public, conseiller juri­dique…) et de quatre ensei­gnants de Paris 3 (infor­ma­tique, ini­tia­tion à la lit­té­ra­ture contem­po­raine, lin­guis­tique, sociologie).

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public forme des pro­fes­sion­nels de l’écriture capables de répondre aux besoins des col­lec­ti­vi­tés, des per­sonnes pri­vées ou des entre­prises, en appor­tant à tous publics une aide à la rédaction.

Plume & Buvard

Administrateur et webmestre principal du site

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 28 novembre 2015

    […] lire aus­si sur Plume & Buvard : Depuis 2001, la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public a évo­lué et s’est adap­tée au march… Monsieur Henri Béhar parle de la créa­tion de la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public […]