Depuis 2001, la licence professionnelle Écrivain public a évolué et s’est adaptée au marché du travail

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle Paris 3 est née en 2001 ; elle a depuis fait évo­luer ses ensei­gne­ments et ses objec­tifs pour s’adapter au mar­ché du tra­vail.

Les débuts de la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle en 2001

Dès 2001, la for­ma­tion a été conçue pour répondre à un éven­tail d’emplois, pro­fes­sions libé­rales, mais aus­si, simul­ta­né­ment, aux emplois offerts par les orga­nismes sociaux, les muni­ci­pa­li­tés…

Les étu­diants pou­vaient se por­ter can­di­dat à la nou­velle caté­go­rie de la fonc­tion publique ter­ri­to­riale pour y exer­cer le métier d’ écri­vain public. Le volet « bio­graphe » a aus­si été déve­lop­pé dès les débuts de la for­ma­tion.

Lire l’article : Monsieur Henri Béhar parle de la créa­tion du diplôme d’ écri­vain public.

La licence pro­fes­sion­nelle de la Sorbonne Nouvelle a évo­lué pour répondre aux besoin du mar­ché du tra­vail

Aujourd’hui, dans le contexte d’une poli­tique géné­rale de réduc­tion des effec­tifs et des bud­gets de la fonc­tion publique et des orga­nismes assu­rant des mis­sions de ser­vice public, l’ écri­vain public a diver­si­fié son offre, élar­gi le cadre de ses usa­gers. La licence pro­fes­sion­nelle a adap­té son pro­gramme péda­go­gique. L’intitulé a chan­gé pour mieux reflé­ter la réa­li­té du métier.

La licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public – Assistant en démarches admi­nis­tra­tives et en écri­tures pri­vées devient en 2009–2010 licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public.

La licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle aujourd’hui, seul diplôme natio­nal d’ écri­vain public

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public est le seul diplôme natio­nal d’ écri­vain public à ce jour. Délivrée par l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, elle est héber­gée par le dépar­te­ment de Médiation cultu­relle de l’unité de for­ma­tion et de recherche Arts & Médias. Ce dépar­te­ment four­nit le cadre admi­nis­tra­tif de son orga­ni­sa­tion et les res­sources humaines et maté­rielles.

Organisée sur 28 semaines de for­ma­tion, forte d’une spé­ci­fi­ci­té propre aux licences pro­fes­sion­nelles [Lire sur Plume & Buvard : Qu’est-ce qu’une licence pro­fes­sion­nelle ?], la licence pro­fes­sion­nelle Écrivain public de la Sorbonne Nouvelle s’articule autour d’axes com­plé­men­taires : un ensei­gne­ment magis­tral théo­rique, des ate­liers pra­tiques, des contacts avec des pro­fes­sion­nels, l’action de ter­rain au cours d’un ou de plu­sieurs stages.

L’équipe péda­go­gique est com­po­sée de dix pro­fes­sion­nels (avo­cat, média­teur social, écri­vain public, conseiller juri­dique…) et de quatre ensei­gnants de Paris 3 (infor­ma­tique, ini­tia­tion à la lit­té­ra­ture contem­po­raine, lin­guis­tique, socio­lo­gie).

La licence pro­fes­sion­nelle Conseil en écri­ture pro­fes­sion­nelle & pri­vée – Écrivain public forme des pro­fes­sion­nels de l’écriture capables de répondre aux besoins des col­lec­ti­vi­tés, des per­sonnes pri­vées ou des entre­prises, en appor­tant à tous publics une aide à la rédac­tion.

One thought on “Depuis 2001, la licence professionnelle Écrivain public a évolué et s’est adaptée au marché du travail”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.