Le métier d’ écrivain public vu par le fichier ROME de Pôle Emploi

Le métier d’ écri­vain public vu par le fichier ROME de Pôle Emploi

Le code et fichier ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) est un réfé­ren­tiel conçu par Pôle Emploi. Il pré­sente l’ensemble des métiers regrou­pés par fiches, orga­ni­sées par domai­nes pro­fes­sion­nels.

Ces fiches pro­po­sent une des­crip­tion détaillée des métiers (la défi­ni­tion du métier, les diver­ses appel­la­tions cor­res­pon­dan­tes par famil­les, les condi­tions d’accès et d’exercice de l’activité, les com­pé­ten­ces de bases, les envi­ron­ne­ments de tra­vail, etc.). Pôle Emploi uti­lise ce réfé­ren­tiel pour défi­nir pré­ci­sé­ment les offres et les deman­des d’emploi et les rap­pro­cher. On sup­po­sera donc qu’il reflète la réa­lité du mar­ché de l’emploi. Le métier de l’ écri­vain public est rat­ta­ché à la fiche « Écriture d’ouvrages et de livres » E1102.

Il est inté­res­sant de voir que ce fichier, qui a été entiè­re­ment refondu en 2010, a rat­ta­ché le métier d’ écri­vain public à la fiche ROME E1102 Écriture d’ouvrages et de livres , et non à la fiche ROME K1201 Action sociale . Cela est d’autant plus remar­qua­ble que la fiche anté­rieure (ancienne Fiche ROME 23111) rat­ta­chait le métier à celui d’infor­ma­teur social.

Que déduire de cette évo­lu­tion du métier d’ écri­vain public par le fichier ROME ?

Si tous les écri­vains publics, en par­ti­cu­lier ceux tra­vaillant dans les cen­tres sociaux, ne consi­dè­rent pas tou­jours la pro­duc­tion d’écrit comme l’élément le plus impor­tant de leur pra­ti­que pro­fes­sion­nelle, ils ne contes­tent pas pour autant que l’écriture est le fon­de­ment du métier. C’est ce qui res­sort de l’enquête sur le métier d’ écri­vain public réa­li­sée par Plume & Buvard.

Tous les pro­fes­sion­nels, quelle que soit l’appellation qu’ils choi­sis­sent, écri­vain public, conseil en écri­ture, écri­vain bio­gra­phe, etc., auraient inté­rêt à struc­tu­rer la pro­fes­sion à par­tir de ce socle com­mun de l’écriture pour bâtir une image forte de pro­fes­sion­nel géné­ra­liste et plu­ra­liste, et gagner ainsi en visi­bi­lité et recon­nais­sance.

Plume & Buvard

Administrateur et webmestre principal du site

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Gaelle Laruelle dit :

    Bonjour,
    Notre asso­cia­tion tra­vaille, ainsi que vous le fai­tes, sur une défi­ni­tion plu­rielle du métier, un recen­se­ment des EP, et à terme une mutua­li­sa­tion des outils que nous uti­li­sons tous fré­quem­ment. Êtes vous inté­ressé par une col­la­bo­ra­tion dans ce sens ?
    Je vous donne l’adresse de notre site afin que vous pre­niez connais­sance de notre struc­ture :
    http://​www​.ate​lier​-gra​phite​.fr/
    Bien cor­dia­le­ment

  2. lopes dit :

    bon­jour
    j’ai 33 ans je fais beau­coup de papiers pour la famille et amis(es) je vou­drais me met­tre a mon compte en auto entre­pre­neur écri­vain public a domi­cile
    pou­vez me gui­der et m’envoyer docu­men­ta­tion sur ce métier
    niveau BEP cou­ture obte­nue BEPC
    merci et j’espere rece­voir doc au plus vite
    cor­dia­le­ment